lundi 22 octobre 2012

Au secours ! Je deviens rabat-joie !

Hip, hip, hurra! Kunstnerfest på Skagen par PS Krøyer

Samedi soir, les voisins ont fait la fête. Dès que le premier invité (déguisé en toge romaine) a sonné chez nous alors qu'il cherchait la lumière, j'ai commencé à me dire que la soirée serait longue ...
Cela n'a pas loupé, nous avons eu le droit au ballet des hippopotames de disney dans l'escalier de l'immeuble, l'intégralité des invités qui se plante et qui sonne chez nous au lieu d'allumer la lumière (depuis quand les interrupteurs sont à 1m60 de haut ?), la fête jusqu'à 4h du mat' avec la musique plein pot, les dindes qui n'arrivent plus à ouvrir la grille en partant et qui la secouent pendant 10 minutes, .... Évidemment, ils ont réveillé les enfants, ils nous ont empêchés de dormir ... Le rêve quoi !

Mais vous savez ce qui me dérange le plus, c'est que dès que j'ai vu cet invité en toge, j'ai anticipé. Je n'ai laissé aucun bénéfice au doute. Je suis devenue rabat-joie et c'est triste ...

6 commentaires:

  1. L'invité en toge romaine souhaitant peut-être te souhaiter ton anniversaire? Non, d'accord, bon, j'ai essayé.

    J'en profite alors pour te le souhaiter moi ton anniversaire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! c'est très gentil. Pour le mec à la toge, je ne suis pas sûre ...

      Supprimer
  2. Réponses
    1. J'avoue que la toge me fait plutôt fuir ...

      Supprimer
  3. Je me sens très rabat-joie aussi depuis que mes nouveaux voisins se sont installés.

    Non, en fait, j'étais cool au début puis la Lulu s'est pointée et, depuis que j'ai 3 petits, je suis hyper rabat-joie.

    Tu crois que ce n'est pas juste un signe de fatigue ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sûrement mais avec l'âge je suis de plus en plus fatiguée, j'ai l'impression ...

      Supprimer