lundi 23 septembre 2013

Le règlement intérieur du zoo en ce qui concerne les jeux électroniques



En juillet dernier, après le test de Disney Infinity par le moustizèbre et avoir vu combien il accrochait avec ce type de jeu, le grand Lion et moi avons décidé de lui offrir une Nintendo 3DS et d'offrir au ouistiti un LeapPad. Nous y avons longuement réfléchi en pesant les pour et les contre et le pour l'a emporté en se disant que nos enfants sauraient être raisonnables et que notre lieu de villégiature proposait un panel d'activités suffisant pour que ces jeux électroniques ne soient par leur première occupation.

En ce qui concerne le moustizèbre, on s'est fourré le doigt dans l'oeil .... la première semaine, décoller le moustizèbre de la DS ou de l'ipad, sans hurlements, sans larmes, sans "encore une vie", a été un défi devant lequel nous avons échoué. Après cette semaine, qui n'a pas été des plus sympas, nous avions déterminé ce qui nous paraissait juste et nous avons pu édicter une règle à laquelle nous étions prêts à nous tenir :

Pas de jeux électroniques avant 16h.

Une fois la règle clairement énoncée au moustizèbre et au ouistiti, nous l'avons appliquée. Et bizarrement, sans le moindre problème. Donner un cadre au moustizèbre dans l'utilisation de ce jeu, cadre auquel nous nous tenions, était nécessaire. Quand il commençait à jouer après 16h, nous jouions avec lui et nous avons passé de très bons moments de partage : à discuter stratégie, à trembler devant un nouveau méchant, à trouver des surnoms à chaque personnage, ... C'est vrai qu'au final il y a pas mal joué, mais finalement sur 12 heures éveillées, il y en avait 10 heures consacrées au jeu sous toutes ses formes et les jeux électroniques n'en occupaient qu'une part mineure, le tout accompagné d'un adulte.

Maintenant que l'école a repris, la même règle s'applique, il n'y joue néanmoins que très rarement en semaine et un peu le week-end. Je crois vraiment que cette règle claire et stricte (on n'y déroge pas et le moustizèbre ne demande pas avant 16h) nous a sauvé. Nous ne regrettons aucunement l'acquisition de ces consoles. Ils apprennent des choses différentes en les utilisant à commencer par une coordination main gauche / main droite, coordination qui a toujours été un point faible pour le moustizèbre. Ils s'amusent avec et nous aussi. Et le tout avec mesure.

6 commentaires:

  1. La gestion du temps, c'est ce qu'il y a de plus compliqué avec ces jeux addictifs... C'est super que vous arriviez à gérer !

    RépondreSupprimer
  2. Il était à bloc au début, et maintenant il s'auto-régule. Et quand on trouve qu'il est trop dessus, on lui demande de l'éteindre. Ca se passe plutôt bien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Finalement ils sont vraiment preneurs de cadre.

      Supprimer
  3. Chez nous, pas de jeux, pas le temps!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Même pendant les vacances ? Nous c'est surtout pendant les vacances qu'il y joue.

      Supprimer