mercredi 30 janvier 2013

Ce moment précieux

Quand on devient parent, on passe des heures à endormir son enfant dans ses bras (en tout cas quand on a des modèles type moustick). On croit que jamais il ne s'endormira seul, on attend cela avec impatience ... et un jour cela arrive. Cet enfant qu'on a bercé pendant des heures trouve le sommeil par lui-même dans son lit et nous on est émerveillé.

Hier soir, le ouistiti était fatigué, énervé, excité ... Pour se calmer, il a pris son biberon dans mes bras, puis je l'ai bercé ... Il s'est endormi et moi j'ai réalisé que je ne me souvenais pas de la dernière fois que le moustizèbre s'était endormi dans les bras et que ce serait peut-être la dernière pour le ouistiti. Mes enfants grandissent, ils me réservent encore de nombreuses surprises, mais je suis nostalgique de ces petits moments précieux.

lundi 28 janvier 2013

La béance du levis






Je suis loin d'être grosse, je suis même plutôt mince. J'ai un métabolisme assez sympa qui me permet de manger à ma faim et selon mes envies (raisonnées) sans la phobie des kilos. Mais cette année, je ne sais pas si c'est l'âge, le travail ou l'hiver, j'ai pris 3 kilos. 3 kilos c'est rien me direz-vous et vous aurez raison. Mais ces 3 kilos me dérangent, je les vois sur mes hanches, je les sens dans mon jean. Je ne veux pas me mettre au régime, plutôt retrouver une alimentation digne de ce nom.
Finis les petits gâteaux des enfants à l'heure du goûter, fini le bonbon pour se donner du coeur à l'ouvrage au boulot, finies la pâtes tous les soirs parce que j'ai la flemme de cuisiner. À partir d'aujourd'hui, je me reprends en main. J'ai acheté plein de bol vapeur chez mon ami Picard, j'ai mis un kilo de pommes dans mon bureau et je serai forte face à l'appel du Pépito et du Prince (mes péchés mignons). Si j'ai le courage, je reprends le jogging ce week-end (ceci est un appel à mes copines qui me lisent et qui veulent reprendre aussi).

dimanche 27 janvier 2013

Ma semaine en Instagram #21 - Semaine 4

Cette semaine n'a pas dérogé au rythme des dernières semaines. Beaucoup de boulot, peu de temps pour moi, pour nous, pour eux. Néanmoins le moustizèbre a réussi à m'épater : il sait se doucher seul, cheveux compris. Le summum a été atteint ce matin quand son père lui a dit qu'avant de descendre, il devait se doucher. Une demie heure après, on se rend compte qu'il l'a effectivement fait et s'est habillé seul. L'hallu totale !

La météo hivernale nous a permis de passer de merveilleux moments avec mon filleul, sa mère, Thalie et ses enfants à faire des batailles de boules de neige dans un Paris transformé en station de ski le temps d'un dimanche. On a tellement ri et tellement eu froid que je n'ai rien photographié, j'espère que ma mémoire rendra toujours justice à cet instant.

Voici quelques instantanés de cette semaine, sur une idée de Madame Parle.


Regarde maman : Sans les mains !

Moi aussi je sais faire !


jeudi 24 janvier 2013

Frustration

Le temps file vite, trop vite ... Entre le boulot, les enfants, la fatigue, je ne lis plus autant de manière générale et tout particulièrement de blogs. Quand je vois le nombre de billets non lus que m'annonce Google Reader, je défaille. Quand j'ai 5 minutes, je les survole, mais j'ai rarement le temps de commenter. Symétriquement, je suis en retard de plus de trois mois sur les réponses aux commentaires sur ce blog. Je m'en excuse.

Lire des blogs est une addiction et je suis en manque ...


mardi 22 janvier 2013

Dodie, fais quelque chose s'il te plaît

Le ouistiti est un accroc de la tétine. Nini, titite, tétine : voilà tous ses noms. Il s'en passe bien dans la journée mais dès qu'il a un petit coup de mou, il la demande. Il est tétino-dépendant pour dormir, je ne crois pas l'avoir jamais vu s'endormir sans elle. Quand il est crevé, il pleure, chouine, est pénible s'il ne l'a pas. Si je lui donne, il s'apaise et s'endort en 30 secondes. Pour être honnête, cela me dérange pas du tout. J'ai moi-même été tétino-dépendante jusqu'à 4 ans et demi. Il n'en aura plus à 18 ans.
Mon seul problème est que cela lui crée des boutons surinfectés autour de la bouche, s'il utilise une tétine classique. Depuis qu'il utilise les tétines Dodie Air, la peau est bien plus saine (bon il a toujours un peu d'eczéma, mais ça c'est sa nature). Alors quand la pharmacienne m'a annoncé que Dodie revoyait toute sa gamme de tétine et qu'il était possible que notre nini disparaisse des rayons, j'ai paniqué. Je sais que l'on pourrait utiliser ce changement pour le désintoxiquer, mais bon nous ne sommes vraiment pas prêts ni lui ni nous (affronter les nuits sans tétine fait partie des choses que je ne veux même pas imaginer si ce n'est pas lui qui le propose). J'ai donc pris la tétine qu'il lui restait, je suis allée écumer les stocks des pharmacies environnantes. Malheureusement la pêche s'est limitée à une autre tétine. Notre stock s'élève donc à deux tétines ... roses ... Elles me sauvent mais je vais tout de même essayer de ne pas lui donner en public, on me demande déjà suffisamment souvent si c'est une fille.

Maintenant je croise tous mes doigts pour que Dodie ait conservé ce modèle et qu'il revienne vite sur les rayonnages de ma pharmacie.




dimanche 20 janvier 2013

Ma semaine en Instagram #20 - Semaine 3

Le thème de cette semaine était anniversaire : le ouistiti a eu 3 ans mercredi, le moustizèbre a fêté ses 5 ans avec ses copains samedi et moi j'ai utilisé un bon cadeau SPA offert par de merveilleux copains pour mon anniversaire. J'ai l'impression que nous avons mangé des gâteaux chateaux forts et des bonbons toute la semaine (mes papilles apprécient, mes pantalons moins). Je pense aussi que nous pourrons bientôt ouvrir un magasin de jouets avec tous leurs cadeaux.

Samedi, nous avons délocalisé l'anniversaire du moustizèbre à Pari Grandir le centre de loisirs où il va, qui est génial et qui offre cette possibilité. C'est assez cher, soyons honnêtes. Néanmoins l'anniversaire s'adapte parfaitement à l'enfant. Dans notre cas, le directeur du centre connaissant notre petit moustizèbre a fait venir un animateur du Muséum d'Histoires Naturelles, qui leur a fait faire des expériences de chimie : un vrai succès !

Voici quelques instantanés de cette semaine, sur une idée de Madame parle.
Grosse colère !

À l'attaque !

3 ans ...

et une guitare

Spa au Grand Hotel

Simon and Garfunkel

Le fou du roi

Le roi

On a fait le stock

Surprises en préparation

jeudi 17 janvier 2013

Nature #28 : Tu sais que tu es mère quand ...

en pleine réunion de boulot, alors que le silence règne dans la salle, tu te mets à chantonner :

Rêve ta vie en couleurs
C'est le secret du bonheur
Rêve que tu as des ailes
Hirondelle ou Tourterelle
Et là haut dans le ciel,
tu t'envoles, tu t'envoles, tu t'envoles, tu t'envoles,
tu t'envooooooooles !



Un grand moment de solitude de ma vie de mère ...

dimanche 13 janvier 2013

Ma semaine en Instagram #19 - Semaine 2

Semaine de reprise, semaine difficile ... Pour ainsi dire pas de photos. Nous avons retrouvé le chemin du square, mon arrière-train s'en souvient encore et leurs mains sont encore rouges de froid. J'ai du mal à reprendre le rythme après cette bonne coupure. Allez, il faut que je me bouge pour que cette semaine soit un peu plus efficace !

La recette du feu selon eux


samedi 12 janvier 2013

Nature #27 : Les mendiants de Noël

Chez nous, par tradition, sont servis à Noël des mendiants en dessert. Ces mendiants sont les plus simples possibles, i. e. des fruits secs. Je raffole de cela et passe mon temps à aller piocher dans le panier.
Le 27 décembre, alors que le panier commence à être clairsemé et ne contient pour ainsi dire plus que des fruits à coque (j'ai la flemme de les éplucher), le moustizèbre m'appelle et me dit : "Maman, il reste un bruno, tu peux te faire plaisir".

Après un bon fou rire, je me suis fait bien plaisir.


jeudi 10 janvier 2013

Le choix de l'école


L'année prochaine, le moustizèbre rentre en CP. L'année prochaine, le moustizèbre sera dans une classe où l'un des objectifs pédagogiques est d'apprendre à lire. L'année dernière le moustizèbre a commencé à lire. Cette année, il lit comme vous et moi (il lit même mon écriture et ce n'est pas peu dire). Et je me demande comment va se dérouler l'an prochain ?
Il n'est pour nous pas question de saut de classe, c'est un enfant qui vient d'avoir 5 ans et qui a la maturité d'un enfant de son âge. On veut lui laisser le temps d'avoir son âge. Je suis convaincue que certains enfants sont prêts au saut de classe, mais pas lui. Comment faire pour que l'école ne devienne pas source d'ennui ? Jusqu'à présent ce n'est pas le cas, parce que l'objectif premier n'est pas d'apprendre à lire et que le temps du jeu est très grand. Quand il termine les exercices, il va dans la bibliothèque et prend un livre ou alors va jouer. Est-ce que l'école primaire "classique" va pouvoir répondre en partie à sa curiosité insatiable ? Nous nous posons toutes ces questions, et alors que nous sommes de fervents partisans de l'école publique, nous envisageons une inscription dans le privé dans une école où il y a des classes de CP lecteurs. Ainsi il pourrait être avec des enfants de son âge, et dans une classe où l'apprentissage de la lecture ne sera pas l'enjeu majeur.

Écrit froidement, cela paraît tout "bénef". Je m'interroge, néanmoins, sur l'implication de ce choix dans sa vie future. Est-ce que ce ne serait pas plus simple pour lui, qui n'est pas très populaire, de rester dans sa structure actuelle avec ses copains ? Est-ce que c'est bon d'avoir une classe vraiment homogène ? Que fera-t-on pour son frère qui n'aura pas peut-être pas les mêmes rayures que lui ? Idéologiquement, vais-je assumer de le mettre dans le privé ? (je sais cette dernière question paraît bête, mais ma vision politique de l'école me fait dire que si tous les enfants un peu en avance sortent du système "classique", quid de l'hétérogénéité des classes).

Nous n'en sommes qu'à la demande d'inscription et il n'est pas sûr que son dossier soit retenu. Je me fais donc bien des noeuds au cerveau pour un choix que nous n'aurons peut-être pas à faire. Ce que j'apprends néanmoins chaque jour en étant maman est que je cherche à faire les meilleurs choix possibles pour mes enfants et que cela m'amène régulièrement à remettre en question mes principes qui pourtant me semblaient immuables.

mardi 8 janvier 2013

Et je me suis vue mère au foyer

La semaine dernière, c'était les vacances. La semaine dernière, j'étais mère à temps plein. La semaine dernière, j'étais mère au foyer ... et j'ai aimé.
Je me suis sentie bien dans ma peau dans cette fonction. J'ai réussi à organiser le temps de manière à ce qu'on puisse glander, faire des trucs pour eux et faire les courses. En fait, une journée c'est long et court à la fois. On a rigolé, j'ai fait les gros yeux et à aucun moment, je me suis dit : "Mais quand est-ce que cela s'arrête ?". Peut-être parce que je savais que je reprenais le boulot quelques jours après, peut-être aussi tout simplement parce qu'on avait trouvé un équilibre tous les quatre.

Depuis nous avons repris le chemin qui de l'école, qui de la crèche, qui du travail et nous sommes aussi heureux comme cela. Et quand je vois leurs photos sur mon bureau, je pense à ces moments passés tous les trois.

Alors une semaine, c'est court pour tirer des conclusions mais ce dont je suis sûre, c'est que plus jamais je ne dirais : "Moi mère au foyer jamais !" (surtout si je me retrouve avec le corps de l'une de ces cinq-là).

dimanche 6 janvier 2013

Ma semaine en Instagram #18 - Semaine 1

Une semaine de vacances, une semaine de nouvel an passé tous les quatre entre nous, une semaine au ralenti, une semaine consacrée aux enfants à temps plein. J'ai peu photographié car j'étais trop occupée à les regarder grandir. J'ai pris le temps d'aller à leur rythme, de jouer, de les emmener se faire couper les cheveux, de retourner voir Mickey ...

Voici donc quelques images de cette semaine enfantine, sur une idée de Madame parle.

Look premier de la classe

Aucun enfant n'a été maltraité par la coiffeuse, c'est promis !
Paré pour le métro : casque + pain au chocolat

Fascinés par Peter Pan

On a pu le remercier.

tout riquiqui


samedi 5 janvier 2013

Bilan des cadeaux du père Noël - Part II

Après avoir listé les hits de Noêl du ouistiti, voici les hits du Moustizèbre pour Noël et son anniversaire. Pour un petit assoiffé de connaissances, l'objet ludo-éducatif est un cadeau idéal.

Le cadeau dont il est le plus fier et le plus content est son microscope :


On n'est pas encore au point pour lui montrer des choses précises, mais lui est déjà ravi de pouvoir regarder en détail un brin d'herbe ou les pétales d'une fleur.

Le cadeau qu'il utilise jusqu'à plus soif est le Tag Leapfrog avec les fiches du corps humain et du système solaire :
Il me colle maintenant très régulièrement sur les planètes et ne me dit plus "j'ai mal aux doigts de pieds" mais "j'ai mal aux carpes". Il adore jouer au jeu de l'oie associé ainsi qu'au quizz. La variété des questions permet de satisfaire ses besoins sans qu'il se lasse. Nous, en tant que parents, on est complètement fan : les questions sont bien vues, le côté ludique a l'air de le satisfaire pleinement et les explications scientifiques sont très pédagogiques. Le niveau sonore est réglable. On était déjà convaincus par le Tag Junior (qui l'a amené vers la lecture), nous ne pensions pas passer au tag puisqu'il lit déjà couramment mais ces fiches sont juste très bien vues. J'espère que Leapfrog va en développer beaucoup d'autres, il en existe à l'heure actuelle une troisième la mappemonde qui est redondante avec un autre de ces cadeaux : un globe lumineux qu'il compulse avec attention.

Le cadeau qui nous occupe beaucoup ensemble est le circuit de billes :


La construction n'est pas simple puisque les pièces ne se fixent pas entre elles, c'est donc un travail de précision et fragile. Mais cela nous amène à passer de bons moments à souffler sur la bille quand le montage est raté, à être satisfait quand la bille fait tout le circuit, à rire d'imaginer de nouveaux montages.

Il a aussi eu des playmobils, des légos et des toupies : des succès assurés.

NB : Le microscope et le circuit viennent de chez Eveil et Jeux. Le tag se trouve un peu partout.



jeudi 3 janvier 2013

Bilan des cadeaux du père Noël - Part I

10 jours après le passage du barbu habillé en rouge, on commence à voir les succès question cadeaux. Tout d'abord une petite séance d'auto-félicitation, puisqu'aucun cadeau n'a été un flop. Et vu la quantité de cadeaux reçus, le challenge était de taille.

Je vais débuter par les jouets qui ont conquis le ouistiti, trois ans.

La palme d'or revient à
Un futur Nadal ?
Cette raquette était son rêve. Il se balade constamment avec sur le dos. S'il rencontre un autre détenteur de cet objet, il ne lui laisse pas de répit tant qu'il n'a pas joué 5 sets ... Une vraie passion !

Ensuite, il y a
On ne se refait pas. C'est une reproduction 1/16ème (autant dire qu'il est gros) très fidèle à la réalité. Je n'ai pas besoin de broyeur de documents maintenant qu'il est chez nous. En effet, il est quasi à l'identique et tout papier qu'on lui confie est déchiqueté.

On a aussi
Cette locomotive est montable et démontable à l'infini avec sa visseuse-dévisseuse électrique. Le ouistiti est en passe de devenir Bob Nadal le bricoleur. Je pense d'ailleurs utiliser ces nouvelles capacités la prochaine fois que j'achète un meuble chez Ikea.

Enfin, deux cadeaux qui ne sont pas des jouets :
Pour la première fois, j'ai vu le ouistiti reagrder un dvd dans son intégralité sans bouger : bel exploit.

Un abonnement à de très jolies histoires, un moment que nous passons ensemble et ça c'est chouette.

NB : Au cas où, le camion et la locomotive viennent de chez Éveil et Jeux, la raquette d'une bonne boutique de sport.

mardi 1 janvier 2013

2013 !






Très bonne année 2013 !

J'émets des vœux tout particuliers de sérénité et de bonheur pour les wondermamans que nous sommes toutes.