lundi 20 janvier 2014

Maman, je n'ai plus sommeil



Cadre : cette nuit, 2h50 du matin, chambre du ouistiti

Premiers rôles : le ouistiti et sa maman
Seconds rôles : le moustizèbre et le grand Lion

- Maman, je n'ai plus sommeil.
- Mais chéri il est 3h du matin. Tout le monde dort : le moustizèbre dort, papa dort, dehors il n'y a personne et moi j'aimerais bien dormir.
- Mais maman, je n'ai plus sommeil. Je ne sais pas quoi faire dans mon lit.
- Eh bien tu racontes une histoire à tes doudous ...
- Mais je sais pas lire maman !
- Ne crie pas, tu vas réveiller ton frère et ton père. Et tu sais que papa il est de très mauvaise humeur si on le réveille.
- ....
- Bon allez je vais me recoucher.
- Tu sais maman je me suis réveillé du pied droit donc on peut aller jouer.
- Mais chéri, moi j'ai sommeil.

Cette nuit, le ouistiti a fait sa première insomnie. Elle a duré deux heures. Comment expliquer à un petit garçon de quatre ans qu'il doit rester dans le noir tout seul sans rien faire à attendre le passage du marchand de sable ? Moi je n'ai pas trouvé. Ce que je ne voulais pas, c'est qu'il vienne dans notre lit ou que j'aille dans le sien. Je suis donc restée deux heures dans le fauteuil à côté de lui. Nous avons regardé le plafond pendant deux heures et c'est vrai que c'est pénible.

Au même âge, le moustizèbre faisait aussi des insomnies. Et je me souviens de ces heures passées à ses côtés. Cela lui arrive encore mais moins régulièrement et il "supporte" mieux l'attente.

Je ne sais pas si j'ai loupé quelque chose avec mes mousticks mais leur relation au sommeil est compliquée. Cela fait six ans maintenant que je n'ai plus vraiment de nuits complètes. Cela finit par être une habitude. Les nuits où je ne suis pas avec les mousticks, il est très courant que je me réveille de moi-même dans la nuit. Je n'ai aucune solution, mais je peux témoigner et dire que certains enfants ont des difficultés avec le sommeil comme certains adultes, n'en déplaise à toutes ces personnes qui m'ont expliqué que ce n'était pas normal.

4 commentaires:

  1. si tout pouvait rentrer des les cases "normales, "anormales"…. je ne pense pas que tu aies rater quelque chose, parfois c'est "comme ça".
    je t'embrasse et j'espère que la prochaine nuit sera meilleure tout de même

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. cela a été en s'améliorant ! (heureusement)

      Supprimer
  2. Je n'ai malheureusement pas de remède miracle. Comme toi, ça fait 6ans que mes soirées sont rudes à causes des mises au lit compliquées et que mes nuits sont hachées parce qu'ils se réveillent toutes les nuits. Toutes les nuits...

    Pour autant je me souviens qu'enfant et même "jeune" adulte je faisais beaucoup d'insomnie aussi. Ceci explique peut être cela qui sait

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi c'est le contraire j'étais un loir, ce qui donne l'occasion à ma mère de me dire "je ne comprends pas parce que toi tu dormais parfaitement" ...

      Supprimer