mercredi 21 mai 2014

Nos sorties ciné : Grace de Monaco / Khumba

Cela n'aura échappé à personne : le festival de Cannes bat son plein ! Le film d'ouverture, cette année, est Grace de Monaco de Olivier Dahan, film que je suis allée voir le jour même.

Synopsis (tiré de Allociné) :
Lorsqu'elle épouse le Prince Rainier en 1956, Grace Kelly est alors une immense star de cinéma, promise à une carrière extraordinaire. Six ans plus tard, alors que son couple rencontre de sérieuses difficultés, Alfred Hitchcock lui propose de revenir à Hollywood, pour incarner Marnie dans son prochain film. Mais c'est aussi le moment ou la France menace d'annexer Monaco, ce petit pays dont elle est maintenant la Princesse. Grace est déchirée. Il lui faudra choisir entre la flamme artistique qui la consume encore ou devenir définitivement : Son Altesse Sérénissime, la Princesse Grace de Monaco.
Ce que j'en ai pensé : je ne savais rien du film avant d'y aller. Mon côté fleur bleue s'attendait à un conte de fée, même si je sais bien que la vie de Grace n'en a pas toujours été un. Je ne m'attendais pas à ce film qui a, pour toile de fond, une crise politique et une crise conjugale. J'ai été convaincue par Nicole Kidman en Grace de Monaco ; en revanche, j'ai été très déçue par Tim Roth dans le rôle de Rainier. Je connaissais cet acteur via son rôle dans la série Lie to me et j'ai eu l'impression de retrouver le personnage de Lie to me plutôt que Rainier de Monaco. Point très positif (et très futile) : j'ai beaucoup aimé les tenues que portent Nicole Kidman.


Lors d'un après-midi pluvieux (vu ce merveilleux mois de mai, j'ai eu le choix), j'ai emmené les mousticks voir Khumba, film d'animation sud-africain.





Synopsis (tiré de Allociné) :

Un zèbre demi-zébré est considéré par son troupeau comme la cause de la sécheresse persistante. Il décide de quitter leur lieu de retraite et part à la recherche de ses rayures perdues. Il est aidé dans sa quête par une vieille gnou et une autruche fashionable. C'est également pour trouver un moyen de sauver son troupeau de la sécheresse qu'il traversera maints dangers.
Ce qu'on en a pensé : c'est un film très gai, aux couleurs vives, au graphisme réussi, qui a beaucoup plu aux mousticks. J'ai été très sensible au traitement de la différence au sein du groupe. J'ai quelques doutes sur la pertinence de quelques scènes (en particulier l'intervention humaine). Néanmoins, c'est un film agréable à voir,  à conseiller à tous les enfants qui aiment les animaux de la savane (le moustizèbre s'est régalé).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire