lundi 16 mars 2015

À la recherche de l'équilibre perdu !


Le moustizèbre ne va pas bien. Il s'ennuie en classe. C'est un enfant calme, qui prend beaucoup sur lui, qui ne fait pas de vagues. C'est un enfant modèle en classe, mais il s'ennuie. Il s'ennuie à en avoir mal au ventre, il s'ennuie à ne plus vouloir aller à l'école.
Dans l'absolu, il tolère assez bien l'ennui, cela lui laisse le temps de rêvasser, de lire, de faire autre chose, mais là l'équilibre est rompu. Il s'ennuie trop.

Et nous on est désarmé. Nous cherchons des solutions pour rétablir l'équilibre. Il est parti aujourd'hui avec un livre d'énigmes dans son sac pour varier des livres de l'école. Nous en discutons avec la maîtresse qui est ouverte à toute solution que nous lui proposerions, mais on est maintenant à court d'idées. Alors je lance ce billet comme une bouteille à la mer. Si vous avez des pistes, si vous êtes ou avez été dans cette situation, je serai ravie de vous lire (je suis aussi ravie de lire vos coucous).

8 commentaires:

  1. J'imagine que le saut de classe a été envisagé ? On n'a pas été confronté à ce sujet, mais j'ai vu quelques cas chez les copines. Pour l'une d'elle, la petite est restée dans le niveau mais avec des aménagements (elle faisait la lecture avec les CE1 par exemple). Vu de ma fenêtre, il n'y a sans doute pas 10 000 solutions : où la maîtresse lui propose du travail en plus quand il a fini avant les autres ou il faut envisager le saut de classe (la solution 1 pouvant être utilisée si vous ne voulez pas de saut de classe en cours d'année). Tu dois pouvoir en discuter aussi autour de toi. Je me souviens que les fils de Marjoliemaman et E-Zabel ont sauté une classe.
    Bon courage

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le saut de classe a été envisagé mais n'est pas souhaitable en ce qui concerne le moustizèbre qui a vraiment la maturité sociale de son âge. On cherche des aménagements dont il ne se lasse pas. L'an dernier il a préparé des exposés ; cette année il a lu des encyclopédies, mais cela ne lui convient plus. En tout cas merci de ton message.

      Supprimer
  2. Réponses
    1. On va essayer de trouver des aménagements.

      Supprimer
  3. Coucou! Je sais à quel point ça peut être dur, le coup du livre d'énigmes c'est une bonne idée. Il faudrait que l'instit' lui propose des exercices d'approfondissement quand ila fini plus tôt, c'est ce que fait l'homme avec les bons élèves pendant que les autres finissent, il prévois toujours plusieurs travaux pour approfondir pour ceux qui ont fini plus tot. C'est gratifiant en plus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans l'approfondissement, le problème en CE1 est de creuser encore plus l'écart. On va voir ce que donne ce livre d'énigmes. En tout cas, ton homme a l'air d'être un excellent enseignant.

      Supprimer
  4. Oh mince, c'est dur de voir nos loulous ne pas aller bien... Et ils passent tellement de temps à l'école, qu'il faut qu'ils y trouvent leur compte !
    Alors bien sûr, la première solution qui vient à l'esprit est le saut de classe. Encore faut-il que le Moustizèbre soit partant, que vous ne soyez pas contre l'idée, et que la maîtresse soit ok. Mais malheureusement, ce n'est pas forcément une idée à long terme, car l'ennui risque de revenir dans quelques temps ! Il comprendra toujours plus rapidement que les autres chaque nouvelle notion... Et se pose le problème du décalage d'âge...
    Après, ça dépend de ce à quoi est prête la maîtresse... Comme dit Maud, elle pourrait proposer un approfondissement. Mais attention, pas d'exercices identiques en plus, car ça ne ferait que rajouter de l'ennui à l'ennui ! S'il maîtrise la notion, pourquoi lui faire faire 10 fois la même chose ? C'est ce que n'arrive pas à comprendre la maîtresse de Hérisson "Il n'est pas vraiment motivé: il ne fait pas les exercices supplémentaires que je lui propose !" Tu parles !!! Mais des exercices plus compliqués, qui travaillent ces notions-là, mais de manière plus poussée. Ou bien lui proposer de faire un exposé sur un sujet qui l'intéresse ! En le laissant faire ses recherches quand il a fini ses exos ?
    Ou bien, ce qu'avait proposé la psy pour Hérisson, mais qui va totalement dans le sens de ce que vous avez fait: lui proposer des jeux de logique à faire quand il a fini son travail. Ce qui le motiverait à les finir vite et bien.
    Mais tout ça demande du boulot à la maîtresse, ou bien des aménagements. Encore faut-il qu'elle soit vraiment prête à ça !
    Et sinon, il existe dans chaque académie un référent EIP, enseignant spécialisé, qui intervient à la demande des parents dans les écoles pour conseiller les maîtres sur ce qui peut être mis en place pour aider un gamin à haut potentiel avéré qui va mal à l'école (ou pour soutenir les parents s'ils sont en bute contre des enseignants hostiles à cette particularité). Ca pourrait valoir le coup de le contacter ! Tu devrais pouvoir trouver ses coordonnées sur le site de l'académie de Paris.
    Bises et bon courage !
    PS: Quand est-ce qu'on fait se rencontrer nos loulous ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La maîtresse du moustizèbre est très ouverte et souhaite trouver une solution mais nous n'arrivons pas à trouver le bon aménagement. Je vais essayer de rencontrer le référent EIP de l'académie, merci beaucoup pour cette piste !
      Pour la rencontre, c'est quand tu veux ! Je vous tiens au courant de la suite.

      Supprimer