samedi 12 octobre 2013

Souvenirs d'enfance : les photocopies

Hier, je regardais les cahiers du moustizèbre et j'ai été frappée par le nombre de fiches pédagogiques utilisées. La plupart de ses cahiers ne sont qu'une succession d'activités photocopiées sur lesquelles les enfants écrivent. Je ne me plains pas, je suis ravie de l'utilisation de tout ce matériel pédagogique. Je me suis juste rappelée de mes cahiers où on travaillait directement sur le cahier, où la maîtresse faisait des modèles pour chacun et où, de temps en temps, nous avions une feuille à remplir. Je ferme les yeux et mon nez s'emplit encore de l'odeur de la ronéo. Je me souviens de la maîtresse tournant la manivelle feuille après feuille, ces feuilles sur lesquelles on ne pouvaient pas écrire tout de suite puisqu'elles étaient imbibées d'alcool, de ces feuilles où parfois l'encre bavait et je me souviens surtout de l'honneur qui nous était fait quand, lors d'une sagesse exceptionnelle, nous avions le droit de tourner la manivelle.
Je me souviens aussi d'avoir pris des cours sur ma feuille avec derrière un papier carbone, ce qui nous permettait de prendre le cours pour les absents. On en mettait un peu partout, mais au final c'était assez lisible.

Loin de moi de regretter l'arrivée des photocopies, mais cette encre, cette odeur d'alcool, c'est un peu ma madeleine de mes années d'école primaire.






J'ai conscience que certaines d'entre vous vont réaliser quel dinosaure je suis ...

10 commentaires:

  1. Aurions nous le même âge par hasard ? Le carbone et le stencil étaient présents au début du collège.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. voyons tu es beaucoup plus jeune que moi. C'est drôle mais je n'ai plus de souvenir de ce genre au collège, sûrement parce que cela n'avait plus lieu dans la classe.

      Supprimer
  2. Ah, cette odeur de ronéo... Moi aussi, j'y repense régulièrement ! Quand aux feuilles carbone, je me suis surprise à en chercher avant de me souvenir que notre imprimante faisait photocopieuse...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je devrais investir dans les feuilles carbone, on a ni imprimante ni photocopieuse à la maison.

      Supprimer
  3. Je l'ai connu très peu car il y avait déjà la photocopieuse mais je me souviens que de temps en temps nous avions ces feuilles qui dégageaient une odeur particulière avec une encre un peu violette :)
    Et on se disputait pour avoir une feuille de carbone lol

    RépondreSupprimer
  4. ahhhh cette odeur ! (même si je suis beaucouuup plus jeune ahaha)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. cette odeur entêtante ... Une vraie jeunette !

      Supprimer
  5. Comme je comprends... j'adorais aussi la couleur bleuté des lettres qui en sortait...

    RépondreSupprimer